10 raisons pour mettre votre santé en marche !

Les bienfaits de la marche sont nombreux. Pour ceux qui ne souhaitent pas ou ne peuvent pas effectuer une activité physique plus intense, la marche peut parfaitement convenir. Selon l’âge, on pourrait régler bien des problèmes, prévenir des maladies et passer un moment agréable.

Voici quelques bienfaits de la marche :

  1. Active la circulation cardiaque et la ventilation, ce qui est bon à la fois pour le cœur et les poumons.
  2. El diminue le stress et réduit les risques de développer certaines formes de cancers tout en améliorant la santé générale des diabétiques de type 2.
  3. Marcher une demi-heure plusieurs fois par jour aide à faire perdre du poids.
  4. Bon pour le moral. Les personnes qui marchent sont de meilleure humeur et ont plus d’énergie.
  5. Plus créatifs, Marily Oppezzo et Daniel L. Schwartz nous font voir un autre aspect ­bénéfique de la marche: elle ­insuffle de l’imagination et des idées nouvelles. Quand on a besoin d’être inventif, de trouver une ­solution inusitée à un problème, c’est une bonne idée de faire une marche de quelques minutes.
  6. On améliore sa vitesse de pensée, Stphen Cunnane, professeur au Département de médecine de l’Université de Sherbrooke, s’est intéressé aux bienfaits de la marche chez des personnes souffrant d’un début d’Alzheimer. Il résulte d’une de ses recherches que la marche améliorerait quelque peu les ­capacités cognitives, en particulier la vitesse de traitement de ­l’information. Le cerveau s’active.
  7. Plus productif, la chercheuse Élise Labonté-Lemoyne a évalué les bienfaits d’un poste de travail équipé d’un tapis roulant (ce qu’on appelle un «bureau actif»). Dix-huit personnes devaient lire un long texte à l’écran pendant 40 minutes, tout en recevant des courriels. Certaines marchaient à une vitesse de 2,5 km sur le tapis roulant, ­d’autres étaient assises. Celles qui utilisaient le tapis ont amélioré de 35 % la rétention des informations.
  8. Habiter son corps, la voiture, la moto, l’avion nous extraient un peu de notre gravité naturelle. ­Marcher, c’est être obligé d’habiter son corps, ce qui nous renvoie à une certaine humilité. On n’est que soi, rien de plus, quand on marche. On peut aussi partir à la ­recherche des grands espaces pour se donner le plaisir de voir loin. Voir l’immensité du ciel ­élargit notre conscience.
  9. Marcher, c’est aussi ralentir … , c’est quitter les écrans pour plonger dans le réel. C’est faire appel à ses sens: les odeurs, les bruits, la beauté des lieux où l’on se trouve.
  10. Réfléchir, lorsqu’on a un choix à faire, une décision à prendre, l’envie de laisser son esprit vagabonder, le plus ­simple est d’aller se promener. Que la balade soit courte ou longue, qu’on en fasse un voyage, qu’on ait un but ou non, qu’on aille lentement ou vite, c’est gratuit, agréable, ressourçant, distrayant.

 Alors profitez de ce bon temps du printemps et METTEZ VOTRE SANTE EN MARCHE ! Mieux vaut mourir usé que rouillé !

 



Laisser un commentaire